THE BLACK FEATHER

by LYDIA MARCEAU

Mon Dressing – Accessoires

20 janvier 2015


Bijoux

Cela fait déjà plusieurs semaines que j’ai promis de partager des photos de mon dressing et d’en parler mais j’ai du mal à tout compiler en un seul article. En effet, je distingue les vêtements du reste car j’ai constaté que ma stratégie diffère beaucoup (et cet article est déjà hyper long). Du coup, voici la première partie qui concerne les chaussures, sacs et accessoires. Je considère que la qualité des chaussures et sacs à main est intrinsèquement liée au prix qu’on y met car il est impossible de faire l’impasse sur la qualité pour garantir du confort et la durabilité. Concernant les bijoux, j’ai une démarche plus modérée que je souhaitais aborder ici et qui servira de transition avant de me lancer sur la deuxième partie dédiée exclusivement aux vêtements (plus complexes car leurs prix ne sont pas toujours gage de qualité). Allez, c’est parti!

It’s been several weeks since I promised to share photos of my wardrobe and talk about it but I had trouble compiling all my stuff into one and only article (this one is long enough). Indeed, clothes and the rest of my closet are different because I have found that my strategy wasn’t the same for each. So here is the first part about footwear, bags and accessories. I feel that the quality of shoes and handbags is intrinsically linked to their cost, that’s why I think it is impossible to low my standards on materials to ensure comfort and durability. Regarding jewelry, I got a more moderate approach that I wanted to talk on this post as a transition before the second part exclusively dedicated to clothing (more complex because their prices are not always a guarantee of quality). Let’s go!

Sac-Givenchy-Lucrezia-Nightingale-Chanel-Timeless-2.55-Rouge-Noir

 

Les Sacs à Main

 

Givenchy : je commence par ce que je préfère, les sacs à main! J’en ai 4 actuellement mais commençons par les Givenchy. J’ai un Nightingale depuis 5 ans qui a juste une égratignure à un coin et la fermeture éclaire un peu abîmée (elle s’ouvre toute seule quand je remplis le sac à fond mais avant d’en arriver là il faut y aller – j’ai le modèle large – donc ce n’est pas gênant au quotidien). C’est le sac qui a le mieux résisté et pourtant ce n’est pas faute de l’avoir fait tomber dans l’eau, de l’utiliser en sac de week-end voire de voyage et j’en passe. Le cuir est juste impeccable. Incroyable! L’autre Givenchy est le Lucrezia dont le cuir est infiniment plus beau mais aussi plus fragile (beaucoup plus fin). Je l’ai depuis 9 mois et il s’abîme plus vite, notamment aux coins, donc je fais attention.

 

Chanel : j’ai depuis 3 ans le Timeless que je porte énormément tant il est pratique grâce à sa bandoulière. Ce sac peut contenir l’essentiel et s’adapte à tous les styles vestimentaires. Je n’aurai pas cru qu’il deviendrait mon sac préféré à un tel point que lorsque j’ai voulu un sac rouge, après avoir tenté plein de modèles et de marques, j’ai relevé le pari de m’offrir un presque similaire, la taille au dessus, cet hiver. La contenance permet même de transporter un parapluie et habille mes tenues monochromes. C’est trop tôt pour dire si c’est un bon choix mais je le porte tout le temps. J’aime le côté classique et intemporel de ces sacs Chanel!

 

2015 : Vous constaterez que mes 4 sacs peuvent se porter en bandoulière, ce n’est pas pour rien, ils sont tous pratiques et chacun d’entre eux est réellement utile (Lucrezia => quand je suis chargée, Nightingale => pour les week-end, Chanel => au quotidien). Mon défi pour 2015 est de ne pas craquer pour d’autres sacs car je n’en ai simplement pas besoin. Tant mieux, vu le budget que cela représente, cela me permettra de capitaliser sur d’autres choses et d’avancer plus vite sur des projets qui me tiennent à coeur.

 

Handbags

 

Givenchy : Let’s start with my favs, handbags! I have 4 handbags by now but first Givenchy. I have got a Nightingale for 5 years which has just a scratch in a corner and zipper malfunction (it opens by itself when I fill the bag thoroughly, but it almost never happens – I got the large one – so it is not annoying). This bag went through tough times as I dropped it in water, used it as a weekender or even travel luggage and so on. Leather is in perfect condition. Incredible! The other Givenchy I got, the Lucrezia, has an incredibily more beautiful leather but it’s also more fragile (much thinner). I’ve had it for 9 months and is wearing out faster, especially in the corners, so I’m more careful with it.

 

Chanel : I’ve got my Timeless for 3 years and I wear it tremendously as it is practical, thanks to its shoulder strap function. This bag can contain the essential and matches all styles. I would not have believed that it would become my favorite bag to the point that when I wanted a red bag, after trying lots of models and brands, I have met the challenge of offering a nearly similar to myself, I just picked a larger one, this winter. I can even put an umbrella into it and it pops up my monochrome outfits. It’s too early to say whether this is a good buy, but I wear it almost veryday. I like the classic look of these timeless Chanel bags!

 

2015 : As you can see, my 4 bags can be worn over the shoulder, it means a lot to me, they all are practical and each of them is actually useful (Lucrezia => when I need to bring a lot of stuff with me, Nightingale => as a weekender, Chanel => daily). My challenge for 2015 is to do not buy any other bag because I just don’t need it. Since bags are pricey, this will allow me to capitalize on other things and move forward more quickly on projects that are important to me.

 
 

Sandales-Zara-Escarpins-Christian-Louboutin

 

Les Chaussures

 

Inventaire : une paire de sneakers confortables (cet hiver ce sont des Superga argentées), des bottines quali Tess par Acne Studios (achetées l’année dernière, ultra hautes mais je continue de les porter tant je les aime), des bottines chelsea Sacha ultra confortables, des bi-matières Sacha entre la vie et la mort tant je les ai portées quasi quotidiennement ces derniers mois et des Zara pour les journées « taxi » car peu confortables au fil des heures (aka le petit craquage qui fait figure d’exception). J’ai également des escarpins Pigalle Follies et des peep-toe You You de Christian Louboutin (respectivement 7 mois et 4 ans d’âge), des escarpins en daim Sacha (environ 1 an d’âge et besoin prochainement de les remplacer car en fin de vie) surtout pour les jours où je ne veux pas prendre le risque de ruiner mes Loubies (risque de pluie ou soirées un peu décontractées par exemple) et des sandales holographiques Zara qui étonnement fêteront leurs deux ans l’été prochain et qui sont dans un état impeccable, alors que je les ai achetées 15€ en soldes lors de mon voyage en Sicile. Je ne compte pas ma paire de baskets pour le sport. Donc au total cela fait 9 paires. Mon but étant de ne jamais dépasser le cap des 10 paires, tout style confondu. Cela m’oblige à éviter d’acheter trop de talons hauts, peu portables plus d’une demi-journée, et d’user la plupart des paires avant de les remplacer par d’autres la saison qui suit.

 

Ma Stratégie : j’ai mes essentiels (les boots Acne Studios, les deux paires d’escarpins Louboutin et les sandales Zara), quelques paires confortables (des chelsea boots qui tiennent bien la route pour l’instant et des Superga) et les 3 autres paires changent en fonction des saisons et de mes envies, c’est à dire qu’apriori je ne les remplacerai pas par des modèles qui y ressemblent une fois usées, je passerai à des nouveautés. Petite amélioration à apporter pour le printemps : acheter une seule paire et l’user avant d’en racheter une nouvelle (pour l’été du coup) afin de baisser le chiffre à 7. Ou alors en profiter pour n’acheter qu’une seule belle paire de qualité et me permettre un extra en été. A suivre…

 

Shoes

 

Inventory : a comfortable pair of sneakers (this winter I picked silver Superga), HQ Tess boots by Acne Studios (bought last year, very high heels but I still wear them as I love the design), comfortable Sacha chelsea boots, Sacha bi-material boots almost totally damaged as I wore them almost daily these past months and new Zara for the « taxi » days as they hardly can be worn more than 4 hours in a row (aka the little crush which is the exception in my minimal strategy). I also have Pigalle Follies pumps and You You peep-toe heels by Christian Louboutin (respectively 7 months and 4 years old), Sacha black suede pumps (about 1 year old and need to replace them soon) especially for days when I do not want to risk ruining my Loubies (rainy days or almost-casual night out for instance) and Zara holographic sandals, surprisingly 2 years old next summer, in perfect condition, I bought 15€ on sale in Sicily. I do not take into account my pair of sneakers dedicated to sports. Total : 9 pairs. My goal is to never go over 10 pairs, no matter the styles. This requires me to avoid buying too high heels as they may be gorgeous but can’t be worn more than a half-day, and to wear out most pairs before replacing them with others.

 

My Strategy : I got some key shoes (Acne Studios boots, the two pairs of Louboutin and Zara sandals), some comfortable pairs (chelsea boots which remain in good condition and sneakers) and the other 3 pairs change depending on the season and my desires. I will not replace them to look-a-like pairs when they are damaged, I think I will pick newbies. Improvement needed for spring : buy only one pair and wear it out before buying a new one (which should be for summertime) to end up with 7 pairs. Or maybe take the opportunity to buy only one nice pair of high quality I’ll keep more than one season and afford an extra in summer. To be continued…

 
 

Sac-Chanel-Timeless-Foulard-leopard-Louis-Vuitton

 

Les Accessoires

 

Echarpes : S’il y a bien un accessoire qui a traversé les années et dont je ne peux me séparer, c’est bien mon écharpe Louis Vuitton par Stephen Sprouse. Je l’ai depuis presque 5 ans! Je l’ai réalisé en revisionnant mon premier look avec. Déjà, à l’époque c’était un gros craquage, je ne sais pas pourquoi j’ai fait une fixette dessus alors qu’elle coutait pratiquement 500 euros et que j’étais encore étudiante (je gagnais juste un peu de sous avec mes stages et vivait encore chez mes parents)! Avec le recul, je ne regrette pas du tout ce choix insensé car c’est l’un de mes meilleurs investissements! A l’époque je ne pouvais pas forcément le prévoir mais c’est une de ces rares pièces fragiles (mon modèle est celui d’hiver en cachemire et soie) qui a réussit à traverser les années. Cela me donne d’ailleurs envie de vous écrire un article sur les pièces qui m’ont tenues le plus longtemps.

 

Chapeaux : J’adore les fedora, j’en porte depuis des années, mais je n’arrive pas à en conserver un plus d’une année. A chaque fois, soit je le perds, soit il s’abime. J’ai d’ailleurs envie de craquer pour un Maison Michel, de faire un coup de l’ordre de l’écharpe Louis Vuitton (même ordre de prix, même matières fragiles). Cela peut paraître étrange pour certains mais je suis heureuse de conserver une pièce pendant plusieurs années. Cela m’attire davantage que la nouveauté. Cela veut dire que mon choix a été suffisamment judicieux alliant à la fois praticité, intemporalité, qualité et beauté. Je crois que j’adore ce sentiment de réussir à trouver « la perle rare ».

 

Montres : J’ai toujours aimé les belles montres mais j’en ai toujours acheté très peu. Ma première montre était une Zadig & Voltaire que j’ai gardé environ 3 ans je crois. Je m’en suis séparée à cause du skull qui ne me correspondait plus vraiment que j’ai fini par trouver trop ostentatoire et premier degré. Puis s’est écoulé un moment avant ma Daniel Wellington que je porte tout le temps depuis que je l’ai (environ 7 mois). J’aime son aspect à la fois minimaliste et masculin mais je ressens de plus en plus l’envie de m’offrir une vraie belle montre hors de prix d’horloger. J’attends de peaufiner mes goûts en la matière car cela représente généralement un investissement (encore plus que d’acheter un sac à main) et je ne me sens pas encore prête.

 

Bijoux : Je n’ai pas encore basculé dans la joaillerie car, comme pour les montres, je pense que ce sont des pièces qui traversent non pas les années mais les décennies. Ce sont des petits trésors auxquels j’aimerais apporter une symbolique encore plus forte qu’avec le reste de ma garde-robe. En revanche, j’ai longtemps cumulé une grande quantité de bijoux fantaisistes jusqu’à me rendre compte que je portais peu d’entre eux (c’est le problème des pièces trop accessibles). J’ai finalement réduis drastiquement ma collection avec ceux que vous voyez en photo. 4 paires de boucles d’oreille (j’en porte tous les jours), un bijou de corps harnais, deux sautoirs (une plume et une dent de requin que j’ai depuis environ 3 ans), 4 bagues (ma préférée est la plume Fashionology qui ne me quitte pas depuis environ 4 ans et les 3 autres sont des bagues de phalange que je renouvelle au fur et à mesure qu’elles s’usent) et mon préféré, un statement necklace » qui résiste bien depuis que je l’ai (environ 2 ans) alors qu’il valait à peine 20€!

 
 

Accessories

 

Scarves : If there is one accessory that has gone through years and I can not get rid of, it is my scarf designed by Stephen Sprouse for Louis Vuitton. I’ve had it for almost 5 years! I realized that in viewing my first outfit with it. Already at that time it was a big splurge, I do not know why I had a crush on it as it cost almost 500 euros and I was still a student (I was earning just a little money out of internships and still lived at my parents’)! Looking back, I do not regret anything because it’s one of my best investments! At the time I could not necessarily expect it but it’s one of those rare fragile item (mine is from the winter collection, made of cashmere and silk), which manages to remain in good condition even after several years. Now, I would like to write an article about the items I’ve got for a long time as I’m happy I still have them.

 

Hats : I love fedora hats, I wear them for years, but I can not keep one more than 12 monthes. Each time, I either lose or damage it. I also wish I could splurge on a Maison Michel fedora, like I did with the Louis Vuitton scarf (same price, same fragile materials). This may seem strange for some people but I’m happy to keep an item for several years. This appeals me more than new things. This means that my choices were wise enough, they combined practicality, timelessness, quality and beauty. I think I love that feeling of being able to find « the gem ».

 

Watches : I’ve always loved fine watches but I never bought a lot of them. My first watch was a Zadig & Voltaire I kept about 3 years. I got rid of it because of the skull that didn’t fit my style anymore, too ostentatious and serious. Time goes by before getting my Daniel Wellington watch that I have been wearing a lot since I got it (about 7 months ago). I like its both minimalist and boyish look. However, I feel more and more the urge to offer me a real pricey nice watch. I also feel the need to make sure of what I want because it generally represents an investment (more than buying a handbag) and I do not feel ready yet.

 

Jewelry : Like watches, I don’t have pricey jewelry… yet. I think these are pieces to keep not years but decades. They are little treasures which I would like to make symbolic, more than the rest of my wardrobe. However, I used to accumulate a large amount of cheap jewelry until I realized that I wore only a few of them (the main problem of affordable items). I finally drastically reduce my collection with the ones you see in the first picture. 4 pairs of earrings (I wear earrings every day), a harness, two necklaces (a feather and a tooth shark I have got for about 3 years), 4 rings (my favorite is the Fashionology feather I bought 4 years ago and the other 3 are phalanx rings that I renew when they wear out) and my favorite, a statement necklace which was worth only 20 € and remain in good condition (I got it for about 2 years)!

 
 

Black-Boots-Sacha-Acne-Studios

 

A Suivre…

 

Voilà la fin de mon article, vous comprenez maintenant pourquoi je l’ai divisé en deux parties. Merci à celles (et ceux?) qui l’auront lu jusqu’au bout et je vous dis à très vite pour la suite!

 
 

To Be Continued…

 

This is the end of my blogpost, you now may understand why I split it in two parts. Thank to those who read it all and see you soon for the second part!

++ ALL POSTSMODELIFESTYLE